Ce 23 mai 2018, la station d’épuration de Dalhem a été mise en service. Cette station d’épuration a une capacité nominale de 5.300 EH et est du type à biodisques. Le chantier est réalisé par la société momentanée BATITEC-EXELIO-SOCOGETRA pour un montant de 3,2 millions d’euros. Cette mise en service a été anticipée de façon à assurer au plus vite l’épuration des eaux usées de l’entité de Dalhem et ainsi répondre aux exigences européennes en amtière de collecte et de traitement des eaux usées.

Ce 19 avril 2018, le site Internet de l’AIDE fait peau neuve. Plus clair, plus concis, il reflète davantage les activités de l’AIDE, ce qu’elle fait pour vous et pour votre commune.

Une interface cartographique vous permet de localiser aisément nos ouvrages et de vous documenter rapidement sur leurs caractéristiques.

Un fil d’actualité nous permettra de vous faire part des évènements qui marquent notre action quotidienne, tant dans ses aspects institutionnels que techniques ou relationnels.

Un oubli, une erreur, une amélioration possible, … merci de nous faire part de votre avis.

 

 

Depuis le 1er janvier 2018, la gestion publique de l’assainissement autonome (GPAA) est mise en oeuvre de façon concrète.

La GPAA est une des mesures permettant d’atteindre les objectifs fixés par la Directive cadre sur l’eau.

La SPGE a été chargée par le Gouvernement wallon de mettre en oeuvre la GPAA, nouvelle compétence qui a été inscrite dans son nouveau contrat de gestion, avec le concours des organsimes d’assainissement agréés, dont l’AIDE en province de Liège.

La GPAA vise à harmoniser la situation des citoyens vis-à-vis de leurs droits et devoirs en matière d’assainissement de ses eaux usées, que le régime d’assainissement soit collectif ou autonome.

Dans le cadre de cette nouvelle activité, l’AIDE est chargée d’assurer quatre nouvelles missions sur le territoire de la province de Liège :

  • les contrôles des systèmes d’épuration individuelle (SEI), dont :
    • les contrôles au premier fonctionnement (entre 6 et 9 mois après la mise en service) ;
    • les contrôles périodiques (au moins une fois tous les huit ans)
    • les contrôles approfondis pour les trois premières réalisations d’installateurs en demande de certification ;
    • les contrôles de reprise des SEI existants dans la GPAA ;
  • un rôle de proximité et de sensibilisation des différents publics cibles (communes et particuliers) ;
  • la participation au suivi de la plateforme informatique de la GPAA (appelée SIGPAA), mise en place et gérée par la SPGE (encodages, recherches) ;
  • les relations avec les vidangeurs agréés pour les boues excédentaires relevant de la GPAA.

On notera que :

  • les contrôles à l’installation des SEI mis en place par des installateurs non certifiés (par exemple : auto-construction) ne relèvent pas de la GPAA et sont payés directement par le particulier ;
  • les matières de vidange des fosses septiques et les boues excédentaires des SEI restent acceptées dans les stations d’épuration de l’AIDE équipées d’installations de réception de celles-ci ;
  • le transport et le traitement de ces matières seront pris en charge par la GPAA à l’exception de celles provenant des communes productrices d’eau potabilisable qui n’auraient pas signé de contrat d’assainissement avec la SPGE.

Pour plus d’information, consultez la partie de notre site cansacrée à l’assainissement autonome.

Ce 19 décembre 2017, l’AIDE a constaté l’achèvement des travaux de construction de la station d’épuration de Sprimont, située le long de la rue de Chanxhe. Cette station a une capacité de 5.850 EH et est du type biodisques. Le chantier a été réalisé par la société momentanée SOCOGETRA-EXELIO pour un montant de 2,8 millions d’euros. Cette station d’épuration a été anticipativement mise en service en juillet 2017 pour permettre la protection du ruisseau recevant les eaux usées de Sprimont et ainsi répondre au plus tôt aux exigences de la Commission européenne.

Le 7 septembre 2017, le Gouvernement wallon a approuvé le plan financier de la SPGE et le programme quinquennal de travaux 2017-2021 de la SPGE qui lui est associé. Pour la Wallonie, ce programme prévoit des investissements nouveaux en matière d’assainissement de plus de 375 millions d’euros hors TVA dont 151 millions pour le bassin hydrographique de l’Escaut, 201 millions pour le bassin de la Meuse et 23 millions pour le bassin du Rhin. Les chantiers repris dans ce programme devront être mis en oeuvre pour le 31 décembre 2021.

En province de Liège, l’AIDE devra mettre en oeuvre un programme de travaux de 73 dossiers d’assainissement pour un montant total de 101,5 millions d’euros (hors travaux d’égouttage) et 8 dossiers de démergement pour un montant de 6,1 millions d’euros. Le programme de travaux est complété par un programme d’études comprenant 19 dossiers à étudier pour fin 2021 et correspondant à un montant d’investissement de près de 22 millions d’euros.

 

 


Demergement
Niveau de la Meuse à Seraing : 59,96 m

Actualités

Conseil d'administration ouvert au public

L'AIDE vous informe que, conformément aux dispositions de l'article L.1532-1§2 du Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, le Conseil d'administration ouvert au public se tiendra le...

Lire la suite...

Le congrès des hydrogéologues s'intéresse au démergement

Ce 8 septembre 2021, dans le cadre des visites de terrain prévues lors du 48ème Congrès international des hydrogéologues, l’AIDE a eu le plaisir d’expliquer l’origine, les principes et les défis...

Lire la suite...

16 juillet 2021 - Inondations en région liégeoise

Depuis plusieurs jours, la région liégeoise est dévastée par d’importantes inondations causant mort et désolation. Le bilan humain et matériel est catastrophique et marquera à jamais l’histoire de...

Lire la suite...

Info crues

La situation de crue des cours d'eau wallon est disponible sur le site Inondations de la Wallonie. Vous y trouverez en outre de judicieux conseils de prévention et de protection contre les...

Lire la suite...

Rapport d’activité 2020

Ce 17 juin, l’Assemblée générale de l’AIDE a approuvé le rapport d’activité 2020. Vous pouvez le consulter pdf ici (8.10 MB) .

Lire la suite...



Nous joindre par téléphone
Siège social : 04 234 96 96
Urgence, 24h/24 : 04 337 19 24 ou 04 337 45 30
AIDE
Rue de la Digue, 25
B-4420 Saint-Nicolas Belgique



© 2021 par l'AIDE. Tous droits réservés. Un site web conçu et hébergé par srtt.be